Il était une fois une vieille veuve du village vivant seule à l’écart, osa un jour demander de l’aide aux jeunes villageois pour retrouver l’épingle à cheveux que son défunt mari lui avait offerte peu de temps avant de mourir.

Elle semblait certes un peu excentrique et étrange aux yeux des villageois, mais ils acceptèrent tout de même de l’aider.

La nuit venait de tomber et ils cherchèrent tous ensemble autours de la maison de la veuve pendant des heures.

Après avoir passé au peigne fin tout le pourtour de la maison, un jeune homme s’approcha de la veuve et lui demanda : « Êtes-vous certaine d’avoir perdu votre épingle ici ? On a tellement tout fouillé, que si elle avait été là on l’aurait déjà trouvée… »

La vielle dame répondit : « Bien sûr que non, je l’ai égarée chez moi à l’intérieur ! Mais comme il fait trop sombre chez moi et qu’on y voit rien, j’ai regardé dehors là où il y a de la lumière… »

Le jeune homme lui rétorqua d’un air excédé : « Mais on cherche dehors depuis plusieurs heures alors que cela ne servait à rien !!!! Vous auriez pu nous le dire dès le début vielle folle ! »

La veuve lui rétorqua « Vous êtes bien fier de me faire la leçon alors que vous passez, non pas quelques heures, mais votre vie, à chercher la félicité dans la richesse extérieure et dans la reconnaissance des autres alors qu’elle se trouve juste là, en vous, dans votre cœur, même s’il fait parfois sombre en raison de vos démons. »

Greta Liberge accompagne les hommes et les femmes qui se sentent enfermés dans leur vie depuis 2020 à retrouver leur force et beauté dans la société zombifiante en se libérant des fardeaux émotionnels, bouger son corps et créer sa propre réalité.

________________________________________________________________________________

Cliquer ici pour recevoir mon e book « Comment créer sa réalité dans un système zombifiant » et découvrez comment je m’en suis sortie en période de l’épidémie et de la crise quand j’ai tout perdu, en mettant en place les ingrédients un peu bizarres dont personne ne parle pour sortir de l’oppression du monde technocrate.